Petit recueil de contrepèteries ou l'art de caler les sons




À Beaumont-le-Vicomte, il y a un coureur de fond très performant,
A l'adjudant qui l'engueulait, le marsouin dit: "C'est des culasses !"
Aimer le blanc, c'est une histoire de goût.
Après l'examen, les bachelières livrent leur Kant au feu.
Après s'être fait piloter sur le devant entre le cotre et la pinasse, le capitaine darde son phare pour mouiller la côte.
Au couvent, le confesseur s'endort
Auberge de Vendée.
Aux yeux des spectateurs se dévoilait la faune de l'humide Zante: le mouton boite et les petites chèvres attirent les colons.
Avant qu'il les berce ou qu'il les pèse, le gynécologue tient à embrasser les papas des bébés.
Avez-vous vu le bond de la crue ?
Ayant secoué la vitrine du pied, la bonne sert le plat du vitrier.
Bernard Pivot en a vu défiler, des bouquins, sur la Deux.
Bidasse écrit: "Je me suis payé une jolie lunette dans la caserne".
Bien que la gouge n'aime pas l'averse et que le tapeur réclame une sucette, celui qui sert l'amande espère jouer aux dés après le concert.
Bien que sagesse ne soit pas folie, Ugolin vénérait le nom de Mâcon.
Bien qu'il doute parfois des femmes, l'ingénieur agronome aime les oeufs.
Bob hésite.
Ce coup de blanc m'a grisée.
Ce couvent de femmes a été fondé par les Saluces
Ce doux feu qui me noue.
Ce jeune homme est attaché aux bons Cordeliers
Ce n'est pas en tissant que l'on fait des éperons.
Ce que j'aime dans le clip de Madonna, c'est le son.
Celles qui n'aiment pas le Fabius veulent le mettre en l'air.
Certaines femmes se sentent souillées au contact des mains.
Ces bûcherons habitaient des gîtes sordides qui branlaient.
Cessez au moins deux minutes
C'est ici qu'on a pendu le fuselage de l'aviatrice.
C'est le petit vieux qui vend de la serge
C'est long, comme lacune.
C'est quoi sur la Deux?
Cet illustre Serge ne prend son plaisir qu'entre deux vins.
Cette fan fait de drôles de lippes a Patrick.
Chaque semaine je m'en vais en Loire, car ma muse aime les beaux châteaux..
Chaque soir, la petite poule pondait quelque part.
Couds-la au fond !
Coupons les nouilles au sécateur.
Cresson a choisi Dumas.
Daffy Duck.
De sa langue devenue pleine de miel au contact des foules, la nouvelle élue veut former de nouveaux nids d'action civique.
Dédaignant le gui des voeux et les hommes avides excités d'en avoir trop bu, la comtesse a préféré embrasser son ami en plein vent.
Delors se fait volontiers pompeux en parlant d'écus.
Dès ton plus jeune âge, tu paraissais taquine
Des vendeuses pétillantes proposent quelques fripes.
Deux carrioles sans mulets
Elle a le choix dans la date.
Elle a menti, la sotte !
Elle a reçu toute la farine sur sa mante
Elle en fait un chichi pour une petite mite dans la botte.
Elle m'a menti la sotte.
Elle se délectait des pommes de Catherine...
Elle tricote des pulls pour personne.
Essuie ça vite et bien !
Est-ce un feu de poutre?
Goûtez nos farces.
Goutez-moi cette farce.
Hâtez-vous de me faire la cour avant d'être marié
Humant le parfum de Berne, la française n'écarte jamais les suisses sans courir.
Il arrive qu'en séchant, les linges mouillent les cordes.
Il courait tant de buts divers qu'il en perdait sa belle mine
Il est a la tête de l'Afrique.
Il est aisé de distinguer le fond des caisses.
Il est trop tard pour se brancher sur la gaullisme.
Il faut être peu pour bien dîner.
Il faut savoir prendre les choses en riant.
Il le dit à deux femmes
Il ne faut pas chourrer le bien du voisin.
Il ne faut pas couper les nouilles au sécateur.
Il ne faut pas mettre la tête de son lit dans les vitres
Il ne faut pas secouer les nouilles quand on envisage une escalope avec une belle salade
Il n'y a pas que de bons cotés au concours hippique
Il y a un feu rouge assez long à l'entrée de Ténez.
Il y a une panne de micro dans la pièce du fond.
Ils n'avaient que de vieilles caisses pour ranimer leur feu
Ils ont de beaux abdominaux et l'hepatite virale
Ils ont fait venir des lits pour l'évêché.
J'ai bouffé dans la louche de la baronne
J'ai la liasse, mon chou.
J'ai mis en perce un fut de Kummel
J'ai retiré la clé du bac.
J'aime le goût de ce petit blanc
J'aime vachement votre frangin.
J'aimerais prendre mon thé entre ces deux piétons.
J'ampute la jambe.
J'approche le cou du but
J'aurai cru que vos perles coûtaient davantage.
Je danse comme un ballot.
Je munirai ta lame d'un beau manche en fer
Je n'ai pas de rebord a mes épaulettes.
Jeanne d'Arc avait une cotte de mailles
Jean-Paul le pape hautain.
La baronne admirait les sites autour de son balcon.
La baronne invite le penseur à dîner
La berge précède le vide.
La bouchère ne veut pas que son mari reste abouché dans sa bande tant qu'il perd sur ses paupiettes.
La boulangère qui a trop-plein de croûtes boit d'un coup le jus de la treille.
La canicule n'a rien pour nous emballer.
La colonne a été repoussée par de petites patrouilles.
La comtesse avait une pierre fine a la main.
La comtesse dédaigne ce tricheur de carme qui ne peine qu'en biseautant.
La comtesse regrette que la fine ampleur de son jardinier ne puisse pénétrer dans sa malle écourtée.
La cuvette est pleine de bouillon
La fermière attrape les boeufs a la course
La fermière sait que sa poule mue, aussi vit-elle au champ.
La fillette timide mâchait sa cotte
La jeune fille contemple un plant qui vient de la Guinée.
La jeune fille revient de la ferme pleine d'espoir jusqu'au pont du Jura.
La maison peut également procurer des rillettes en fut
La mine piteuse.
La philanthropie de l'ouvrier charpentier.
La programmeuse compile le C.
La serge du vicaire avait beaucoup plu à la dame du fiacre
La servante tire le pis de la vache
La speakerine brouillait l'écoute du speaker qui avait une panne de micro.
La vieille putain qui nous a mis dans cette carrée espère-t-elle, après nous avoir massés, obtenir de nous un oui lascif?
L'Afrique est bonne hôtesse, ses canicules m'emballent.
Laisse ta biquette au pieu, Nanette !
Laissez-les vivre, et mort aux lâches.
L'Américain montre à la jeune fille la pureté de son dollar
L'archéologue vante le produit de ses fouilles curieuses.
L'art de décaler les sons
Las d'aller à la pluie avec son vieux trumeau, le vacancier encolle des vues.
L'aspirant habite Javel.
Le bourrelier aime mieux faire la bourre que de travailler le mouton
Le Boutre coule dans le confluent de la Garonne.
Le boutre du sultan remontait le confluent de la Garonne.
Le cadet bien pénalisé prit l'accu au Mans.
Le Caire est noir de monde
Le calot était dans le son
Le capitaine gratte le fond de sa quille.
Le chef de l'ENA raffole du porto.
Le Comité du Salut Public.
Le cuisinier a un canard sur le feu.
Le cuisinier purifie la vaisselle avant de l'empiler avec son fiston.
Le curé est devenu fou entre deux messes
Le douanier a visité les caisses de l'exploratrice jusqu'au fond
Le général va chaque fois à la messe, et chaque mois dans la foule.
Le grand nombre des monts empêche de les compter
Le jardinier a des pieds de choux.
Le jardinier bine avec sa pelle.
Le jeune homme qui vissait son lit
Le légionnaire m'a passé le mot
Le magasinier a touché un bon de cretonne
Le maniement réitéré des fonds multiplie les mouvements de caisse
Le matelot veut quitter le bord de la Belle-Poule
Le membre du jury est-il assez matheux?
Le mitron montre un grand culot en salant un joli pain de Bruxelles.
Le novice se voyait déjà en curé avec une calotte.
Le petit léopard est fatigué d'avoir trottiné.
Le pied-noir a fait souche dans le midi.
Le pis de la vache.
Le plongeur a exploré le fond de la Creuse
Le Pont-Neuf fait soixante pieds.
Le rédacteur exige des papiers bien condensés.
Le roi en retarda la peine jusqu'au matin
Le sabotier offrit une paire de galoches à sa bru
Le tailleur est submergé par les amas de patentes.
Le tonnelier a une curieuse manière de défoncer les vieux fûts
Le tout de mon cru.
Le vieil artisan tisse en plusieurs passes.
Le vieux marcheur admire les fortifications de Metz
Le vieux marin gratte le fond de sa quille avec un fer d'herminette
L'écuyère se plaint que le mouton de sa botte est trop dur
L'éleveur de mouton tire de sa laine une maigre pitance.
L'Empereur est arrivé à pied par la Chine.
L'épicurien recherche les sources du bonheur.
Les cinéphiles russes en ont assez de la botte a Staline.
Les concierges se remarquent a leur avidité.
Les disciples d'Einstein voient le monde conique
Les dockers sont allés décharger au sur des caboteurs en grève
Les femmes n'apprécient pas le marc trop doux
Les fillettes jouent avec les pioches des mineurs
Les fouilles curieuses de Mme Dieulafoy
Les jeunes filles qui possèdent un caleçon embrassent le cou.
Les jeunes filles romanesques adorent les nids à verdure
Les laborieuses populations du Cap.
Les linges qui sèchent mouillent les cordes. (double)
Les marins cherchaient dans le fond de la quille.
Les mouvements réitérés des fonds multiplient les mouvements de caisse.
Les mutins passaient la berge du grand ravin.
Les nouilles c'est pas pour les box(ks)eurs
Les nouilles cuisent au jus de canne
Les physiciens voient le monde conique.
Les professeurs admiraient le factum du recteur.
L'immuable conteur du mois nous fait apprécier le cas d'Ulysse. Ce n'est pas un mou troyen! L'admirable Ulysse, sans calotte devant l'étrange Ithaque se mit à passer.
L'ingénieur ne détecte pas le moindre son.
L'usage d'inoculer du pus de génisse s'est vite répendu.
Ma belle-mère admire les rossignols du caroubier.
Ma cousine joue au tennis en pension
Marie-Thérèse fondait de manière incessante devant l'habit rose du petit moutard.
Matraques, vous faites de sacrés flics.
Mets ta casquette.
Mon cher, votre serre est terriblement exotique.
Nul n'est jamais assez fort pour ce calcul.
On compte souvent plusieurs courses pour un seul but
On se passe facilement de lutins
Oserai-tu, manant, contester nos particules ?
Où avez-vous péché ces lubies ?
Passez moi vos livres, pour la peine.
Plus elles mentent plus elles souillent
Plut au ciel que je fusse le cygne de Léda
Pour entrer aux Carmélites il faut savoir utiliser le mot de guichet
Pour les Arabes, le bout du globe c'est le Zan.
Pour voir le trou du fut, il convient d'écarter les caisses.
Proverbe ex-yougoslave : "Il faut Tito à chaque club."
Puisque cette grande colonne de Chine exige de grosses briques, en voilà une tonne.
Quand il ment Kohl, ça ne sent pas toujours la ruse.
Quand je prise les brunes, la noire me fuit
Que de gîtes la pauvre femme habita.
Que diriez vous, mademoiselle, d'un caneton à la Russe.
Que j'aime au sortir du camp ces longues pèches sous-marines.
Quel beau métier, professeur!
Quel bonheur pour la princesse que la dotation du roi ?
Quel extraordinaire fouillis de boutres emplit le port du cap !
Quelle drôle de bille tu faisais
Qu'est-ce qu'il trame encore ce sadique?
Qu'on vide ce muid sans qu'on m'en perde
Réduisez votre plan à la Grèce, il n'en sera que mieux
Ressentant l'aversion de l'asperge, la comtesse se fiche pas mal que les jeunes pousses soient pleines de goût.
Rien de tel qu'un bon coup de marc après la dînette.
Rien n'est trop beau dès qu'il s'agit de grandeur.
Rika Zarai, si vous saviez ce que votre plante me fait.
Saisissez toujours l'échelle par le bas.
Salut Fred.
Salut, Patrick!
Sans vouloir imiter les riches, plus d'un contribuable se contenterai des plus légères baisses de fardeau.
Steffi Graf a subi bien des sets.
Superman a une bouille incroyable.
Tacite se promène en babouches.
Ton entrain gêne.
Toute l'Afrique est dans l'attente et on voit diminuer la chance des vieux colons engoncés jusqu'au flanc.
Tu ne peux pas te passer de vaccin dans les régions ou tu es.
Un petit cadeau, et ensuite un gros cadeau
Une escalope avec une belle salade.
Une lieuse de chardons.
Vivement que notre général soit à l'abri telle bombe.
Voici un bon à toucher en arrivant au Château
Votre père a l'air mutin
Vous avez encore mussé le citron
Vous vendez aussi la sauteuse?